samedi 14 février 2015

Série "Jours de Gloire" - Hanau - partie d'initiation

Hier soir au club, partie sur Hanau de Frédéric Bey, pour initier Stéphane.

Petit rappel : après la défaite de Leipzig, l'armée française retraite vers la France.
Les bavarois ont rejoint les coalisés et leur général De Wrède, croyant se trouver face à une petite fraction de l'armée impériale, décide de la stopper à Hanau.
Or, il va devoir faire face non pas à ce qu'il imagine, mais à 17000 hommes dont la garde, le tout mené par Napoléon.
La bataille se déroule les 30 et 31 octobre 1813 et voit les aigles impériales l'emporter, permettant ainsi à l'empereur de poursuivre sa route vers des terres moins inhospitalières.

Nous avons joué le début du second scénario du tournoi 2014.

Stéphane jouait les français et j'avais donc le rôle plus compliqué de De Wrède.
Plus compliqué car l'armée bavaroise est largement étalée, coupée en deux par Hanau et la rivière Kinzig, interdisant ainsi à De Wrède de commander correctement toutes ses troupes.

En face Napoléon a toute son armée dans sa main, bien regroupée, ce qui favorise une transmission rapide des ordres malgré un potentiel de commandement inférieur à celui de son adversaire.

Nous avons joué l'intégralité du 1er tour, tranquillement, pour permettre à Stéphane de bien appréhender les subtilités de la série JdG.

Situation avant les 1ers mouvements français. 
Comme indiqué plus haut, les bavarois sont étalés alors que les français sont bien groupés, la garde sur l'aile droite.



A la fin du tour, la situation est claire : les bavarois sont largement enfoncés sur leur aile gauche tandis que leur aile droite a été contenue d'une part, avec la mise en déroute de quelques unités d'autre part. Tout a reposé, comme ce fut le cas historiquement, sur la garde qui a donné dès le début des hostilités, cavalerie en tête :


Nous avons joué le tout début du second tour (pas de photo hélas) qui a vu l'entrée en ligne de la garde à pied, qui n'est venue que parachever l'oeuvre de la cavalerie. 

Nous rejouerons cette bataille dans les semaines qui viennent, mais là, je laisserai Stéphane se débrouiller tout seul ... 



1 commentaire:

  1. Merci beaucoup Bertrand pour cette partie d'initiation à Jours de Gloire. Désormais, je mesure mieux le chemin qui me reste à parcourir pour approcher de ton niveau ;-)

    RépondreSupprimer